Ville Générative

techniques mixtes, format variable, 2016

La Ville Générative se perçoit comme une doublure de l’espace existant dotée d’une bonne réduction du sérieux. Procédant d’une répétition du même, dépourvue de toute perturbation et de tout imprévu, tout y semble se dérouler de la même manière, à l’image d’un spectacle permanent n’ayant ni début ni fin, sans intrigue et sans histoire.

La variété ne peut pas être ennuyeuse. L’ennui ne peut pas être varié. Mais l’infinie variété de la Ville Générique n’est pas loin, c’est le moins que l’on puisse dire, de rendre la variété normale, banalisée ; contre toute attente, c’est la répétition qui est devenue inhabituelle et, partant, potentiellement audacieuse et passionnante“. (Rem Koolhaas, Junkspace, p. 73, Ed. Payot, 2011)

-> Voir l’oeuvre exposée

Du même projet

Ville Générative
Ville Générative
Ville Générative
Ville Génarative - Cernes
Décompilation

Tout voir

Voir aussi

Single Family House #10
Carnet noir II #29
Carnet rouge #14
Tortën
Helsinki
Soleil noir, deux femmes parlent
Top